Return to site

Des assemblées citoyennes

Participation active et directe de l'ensemble des Loups

· nos projets

La politique louviéroise se doit de s’inscrire dans une démarche de co-construction avec les habitants, les associations et les acteurs économiques, notamment par la mise en place d'assemblées citoyennes.

Ces assemblées sont des structures indépendantes du pouvoir politique, ayant pour objectif la participation active et directe de l'ensemble des habitants et des acteurs des communes.

Elles constituent des lieux de dialogue, de formation, d’interpellation, d’amendement des projets locaux et de participation au sein des quartiers. Il s’agit d’un espace de propositions et d’initiatives établies à partir des besoins des habitants, des priorités,...

L’établissement de telles structures dans nos différentes communes et quartiers permettrait de :

  • Garantir la place et la participation des habitants dans la vie locale et politique, les associant aux projets de la commune, leur permettant de faire des propositions et d'élaborer des projets d'intérêt collectif, en partenariat avec l'administration et les élus

  • Conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les conditions nécessaires aux mobilisations citoyennes

  • Favoriser l’expertise partagée

Les assemblées citoyennes doivent être composées, d'une part, d'habitants tirés au sort et, d'autre part, de représentants des associations et acteurs locaux. Il n'est pas fixé de nombre minimal ou maximal de membres des assemblées citoyennes. La recommandation, selon les expériences menées, est néanmoins qu'elles se compose de 15 à 50 membres.

Ces assemblées citoyennes doivent bénéficier de moyens financiers et logistiques.

Ensemble, construisons notre propre modèle d'assemblée citoyenne :

  • Quelles étapes pour son élaboration? Communiquer sur la création des assemblées citoyennes et lancer un appel à candidature, établir ensemble un mode de fonctionnement à partir des expériences existantes et nos propres spécificités, procéder au tirage au sort, publier les listes des membres, donner des moyens de fonctionnement...

  • Quels sont les objectifs des assemblées citoyennes ?

  • Sur quels thèmes vont-elles débattre ? Sont-elles ouvertes à n’importe quel sujet soumis par les habitants ou plutôt concentrées sur les axes prioritaires du projet de territoire ?

  • Comment définir les modalités, l’organisation, les modes de fonctionnement des assemblées ?

  • Etablir une charte, un règlement ?

  • Quelles seront les garanties de remontée et de prise en compte de ce qui a été dit par les citoyens par les décideurs locaux ?

  • Quelle formation pour les animateurs des assemblées citoyennes ?

C'est possible et cela se fait déjà! En France notamment, le principe de co-construction des politiques publiques avec les habitants est reconnu par la loi. Depuis quelques années, la commune de Saillans, en Drôme, a mis sur pied une démocratie participative : la liste qui a remporté la mairie n'avait ni programme, ni tête de liste. Et toutes les décisions sont prises par l'assemblée des citoyens. A Grenoble, une série d'outils innovants sont mis en place pour donner le pouvoir d'agir à ses citoyens et se diriger vers une démocratie locale: concertations et votations citoyennes, formations sur le budget, co-construction des projets urbains, tables de quartier et conseils citoyens fédérés, débats publics, budget participatif et "ruche aux projets", ...

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly